À propos

La où tout à commencé

La Terre Ferme a vu le jour fin Janvier 2020, sur la commune de Manosque. L’entreprise est sur un terrain d’une superficie totale de 12 hectares, séparé en deux îlots d’environ 6 hectares. Tout est en friche depuis au moins une dizaine d’années. Il y a également plus d’un hectare d’oliviers à l’abandon que nous devrions commencer à restaurer à l’hiver 2020-2021.

Nous avons choisi de cultiver sur une parcelle de moins d’un hectare car cela représente une charge de travail suffisante pour au moins deux personnes, selon notre façon de travailler. Et la topographie des parcelles ne nous laissent pas beaucoup de choix pour faire autrement.

À propos de nous

Nous sommes un couple rencontré en Australie en 2015. Nous étions tous les deux en pleine remise en question sur notre avenir et nos motivations. Nous nous sommes rendus compte de l’impact de l’agriculture industrielle et avons commencé à réfléchir à notre façon de consommer. En rentrant en France, 9 mois plus tard, nous avons commencé un potager, de là, le travail de la terre est devenu évident.

Après de longs mois de recherches de foncier, nous étions près à partir de la région s’il le fallait mais, comme un signe du destin, nous avons reçu un appel d’offre de la SAFER pour un terrain sur Manosque. Après une analyse de sol, et de longues réflexions ce terrain avait un atout majeur: son positionnement par rapport à la ville de Manosque et Pierrevert. Mais également le fait qu’il n’avait pas été cultivé depuis une dizaine d’année (ce qui est aussi une contrainte), voir depuis toujours selon les zones, ce qui a permis de laisser faire la nature de créer un endroit riche en biodiversité.

Notre philosophie

Nous avons à cœur de cultiver des légumes sains, en limitant notre impact environnemental.

Dans l’orientation de notre travail, nous souhaitons:

– diminuer notre travail du sol afin de garder un sol vivant sans le dégrader;

– diminuer les engrais du commerce, et privilégier du fumier, des engrais verts et du compost;

– planter des haies entre nos jardins pour limiter le vent, accueillir des auxiliaires de cultures,

– utiliser des purins de plantes pour « soigner les plantes par les plantes » et éviter les produits phytosanitaires

Édouard

Originaire de Bretagne, né à RENNES, où j’y est passé 28 ans, je me retrouve dans cette magnifique région après avoir rencontré ma femme à l’autre bout du monde. Il y a 4 ans, nous ne savions quoi faire de nos vies qui est un sens et puis il y a eu le potager qui nous à montré la voie à suivre, la fierté de produire sa propre nourriture, de savoir exactement la qualité des aliments que nous consommions était devenu primordiale, de là beaucoup de lecture, de vidéos et de journées découverte de la permaculture nous ont permis d’acquérir nos premières notions de maraîchage. le projet à évolué jusqu’à devenir un projet de micro ferme bio. Barbara est partie dans son diplome pour devenir chef d’exploitation quant a moi, mon rôle était de reprendre le travail afin d’ économiser la somme nécessaire au lancement du projet. J’ai donc ouvert mon entreprise de plaquiste jointeur et aujourd’hui je peux me dégager assez de temps pour pouvoir lancer la ferme tout en assurant un minimum de revenu pour la vie de la famille. D’ici quelques années, j’espère pouvoir rejoindre ma femme à temps plein sur le site en attendant je l’aide du mieux que possible.

Barbara

J’ai toujours habité à Sainte-tulle (04) (depuis 1994, mon année de naissance), et fait (quasiment) toute ma scolarité à Manosque (de la maternelle à la terminale). J’ai d’abord fait un BTS en comptabilité puis commencé une licence en alternance dans le même domaine (à Marseille), durant ma courte expérience professionnelle, je me suis vite aperçue que passer plus d’une heure par jour dans les transports, travailler à l’intérieur et voir le soleil uniquement le week-end ne me convenait vraiment pas. Mais je ne savais pas ce que je voulais faire, j’ai donc décidé de travailler sur Manosque pendant quelques mois pour mettre assez de côté afin de partir 1 an en Australie. A mon retour j’ai passé un brevet professionnel en maraîchage, et fais parallèlement des stages à La Belle Terre (à la Brillanne), puis fais deux saisons chez eux, juin – septembre 2018 et avril-septembre 2019. J’ai beaucoup appris grâce à Isabelle et Bojan (les dirigeants de La Belle Terre), mais également dans les livres et sur Internet. C’est un honneur pour moi de pouvoir m’installer sur Manosque, la ville qui m’a vu grandir jusqu’à ici, à La Terre Ferme.